23/10/2019

Mantra du développement

Comment je vois les choses dans le petit monde du développement logiciel pour le Web ou autre...

Rien de technique dans cet article !

“La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer.” Antoine de Saint Exupéry

Etant un Unixien dans l'âme, j'aime les petites briques logicielles, simples à comprendre comme les LEGO, qui permettent de construire une application, dans le cas présent, l'automatisation totale de la création du code pour mon site Web.

Philosophie KISS (Keep It Simple Stupid). MOINS de code, MOINS de possibilités, MOINS de blablah mais des résultats !

De la contrainte (comment faire plus avec moins) naît la créativité ! On est trop habitué à avoir pléthore de choix et d'outils...

Je pars toujours d'un système minimum (OS), sur lequel, j'ajoute les logiciels strictements nécessaires à chaque fonction du site. A-t-on besoin d'un rouleau compresseur pour casser des noix ?

Il est très compliqué de faire simple !, là se situe l'art et la créativité car écrire du code est un processus artistique au même titre qu'écrire un roman.

Contraintes signifient peu d'outils, peu de librairies logicielles externes et donc un résultat léger au niveau du poids des pages Web

Chaque fonction logicielle doit être jaugée à l'aune de ma compréhension, mes neurones ne sont plus très véloces...

Plutôt que de choisir des usines à gaz qui font tout au prix d'un apprentissage pénible, comme je suis paresseux de nature, je préfère développer mes propres outils.

A une époque, pas si lointaine, on m'a dit "oui mais mon application de réseau social pro est un Boeing 747 (Drupal) et non un planeur...

J'aime les personnes humbles, surtout en informatique, parce que le jour où le système déconne et ça arrive forcément au moment le plus emmerdant, là on les voit les Don Quichotte experts ;-)

Que demande-t-on à une application ? Qu'elle fonctionne ! Point barre, le reste c'est de la littérature pour les cravatés...

Et c'est le cas ! Etonnant non ?

Retour